Réussir l'examen

Réussir l’examen écrit

Chaque élément se trouvant dans l’examen écrit vaut 1 point. Le résultat global du candidat correspond à la somme du nombre d’éléments corrects.

Le nombre d’éléments corrects requis pour réussir la composante de l’examen a été déterminé par un groupe représentatif d’optométristes à l’aide d’une procédure reconnue permettant de fixer la norme ou le seuil de réussite. Cette procédure établit le niveau minimal de performance nécessaire à la réussite de la composante et celle-ci dépend de la note globale du candidat, qui doit être égale ou supérieure au niveau minimal de performance.

La mise en place d’un seuil de réussite juste et défendable à l’examen écrit s’appuie d’abord sur une procédure de validation des éléments assurant la pertinence et l’exactitude de la réponse correcte choisie.

 

Réussir l’ECOS

L’ECOS comporte des stations interactives (c’est-à-dire des stations comptant un patient standardisé) et des stations non interactives. En ce qui concerne les stations interactives, la performance du candidat est déterminée par des examinateurs qui ont reçu une formation pour appliquer les critères de la liste de vérification standardisée propre à la station. Les examinateurs établissent la performance du candidat selon les volets suivants : le résultat, le rendement et la communication. En ce qui concerne les stations non interactives, les réponses du candidat sont corrigées par un ordinateur et les résultats sont compilés pour les domaines résultat et rendement. Les résultats de chaque volet pour chaque station varient de 1 à 4.

L’ECOS est fondé sur un modèle entièrement compensatoire, ce qui fait en sorte que le résultat brut global d’un candidat est établi en additionnant les résultats obtenus dans chaque domaine pour l’ensemble des stations. Le résultat requis pour réussir l’ECOS a été déterminé par un groupe représentatif d’optométristes à l’aide d’une procédure reconnue permettant de fixer la norme ou le seuil de réussite. Cette procédure établit le niveau minimal de performance nécessaire pour réussir l’ECOS. La note totale du candidat doit être égale ou supérieure à ce niveau minimal de performance pour que l’ECOS soit réussi.

Remarque : Tant l’examen écrit que l’ECOS sont des évaluations fondées sur des critères précis qui déterminent si un candidat a les compétences requises pour pouvoir pratiquer comme optométriste en début de carrière. Les candidats ne sont pas comparés les uns aux autres et il n’y a aucun taux de réussite prédéterminé. Tous les candidats ont la possibilité de réussir l’examen.

 

Établissement du seuil de réussite

Le seuil de réussite à l’examen écrit et à l’ECOS est déterminé par un processus de plusieurs étapes conçu pour assurer que ce seuil est à la fois juste et défendable. Voici les étapes du processus :

  1. Rédaction de l’élément : les rédacteurs d’éléments déterminent la meilleure réponse (lors de l’examen écrit) ou la performance attendue (lors de l’ECOS) pour chaque élément en indiquant des références appropriées, y compris un lien vers la section pertinente du document sur la compétence.
  2. Évaluation par les pairs : un groupe de rédacteurs d’éléments passe en revue chaque élément pour valider la meilleure réponse ou la performance attendue.
  3. Validation : un groupe d’optométristes n’ayant pas rédigé ni évalué les éléments valide que la meilleure réponse ou que la performance attendue appropriée a été définie pour chaque élément.
  4. Établissement de la norme : un groupe représentatif comptant 8 à 12 optométristes n’ayant pas pris part aux étapes précédentes utilise une procédure largement reconnue permettant de fixer la norme. Les membres du groupe suivent une formation pour bien comprendre le concept de la compétence minimale d’un candidat et le processus permettant de fixer la norme. Les membres du groupe doivent répondre à chaque élément écrit et réaliser chaque station de l’ECOS, comme le font les candidats, pour bien évaluer le degré de difficulté que présente chaque élément avant de soumettre leur appréciation. L’appréciation moyenne de l’ensemble des membres pour chaque élément est alors comptabilisée. Le seuil de réussite de l’examen écrit et de l’ECOS est déterminé par la somme de ces moyennes, lesquelles comprennent tous les éléments écrits et tous les éléments de l’ECOS.